IVCC

Rechercher
association-Sclérose En Plaques

Aller au contenu

Menu principal:


Réflexions sur la CCSVI juin 2010

Articles de Wheelchair Kamikaze

http://www.wheelchairkamikaze.com/2010/06/some-thoughts-on-current-state-of-ccsvi.html

Sunday, 13 Juin, 2010
Quelques réflexions sur l'état actuel du CCSVI

Or, ce n'est pas la fin. Il n'est même pas le début de la fin. Mais il est peut-être la fin du commencement.
-Sir Winston Churchill, Novembre 1942

Il ya maintenant presque 13 mois que j'ai posté des informations sur CCSVI, dans un article intitulé "Est-MS fait une maladie vasculaire? ( cliquez ici ). À cette époque, le CCSVI a été à peine un blip sur l'écran radar MS, la connaissance de celui-ci se limite essentiellement à une douzaine de patients avec ferveur quelques recherches et de discuter les découvertes du Dr Zamboni sur les forums patient à ThisisMS.com. Une petite poignée de patients atteints de SEP ont été traités par le Dr Michael Dake, à l'Université Stanford, les stents ayant placé dans le rétrécissement (sténose) dans les veines associées à leur système nerveux central.
Eh bien, quelle différence d'une année a fait. CCSVI a créé un tollé dans la communauté de la SEP, en tant que patients désespérés ont adopté la théorie que leur meilleur espoir de faire reculer cette bête horrible que nous appelons la sclérose en plaques. la télévision canadienne a diffusé de nombreuses pièces nouvelles décrivant la théorie et la procédure de "libération" utilisés pour la traiter ( cliquez ici ), des centaines de patients ont été traités pour l'état à des endroits dispersés dans le monde, et l'Internet est plein de apparemment miraculeuse avant et après les vidéos illustrant les patients dont les symptômes MS ont fortement régressé après avoir subi les procédures endovasculaires pour répondre à leurs anomalies vasculaires ( cliquez ici ). Juste jeudi dernier, les Etats-Unis et au Canada sociétés MS a annoncé 2,4 millions de dollars en subventions pour financer sept essais visant à tester la validité de la théorie CCSVI ( cliquez ici ).
Pourtant, il ya mécontentement répandu parmi la population atteinte de SP, dont beaucoup sont consternés par l'absence presque complète d'options de traitement disponibles localement aux Etats-Unis et le Canada, estiment que la recherche se déplace trop lentement, et en fait croire qu'une cabale conspiration des sociétés pharmaceutiques, les neurologues grand public, et les sociétés MS a l'intention de réprimer et tuer la théorie CCSVI afin de protéger les énormes profits et rapaces défendu sphères d'influence.
Je comprends le désespoir et la colère de ces patients (….)
Il est important, cependant, de prendre du recul et de calme évaluer la situation telle qu'elle existe aujourd'hui. Nous devons nous prémunir contre toute espérance éclipsant la raison, qui est difficile à faire lorsque, comme patients atteints de SEP se plaisent à dire, le temps est égal au cerveau. Avec l'escorte omniprésente de faire progresser l'incapacité de nous hanter, nous voulons tous des solutions, et nous les voulons aussi rapidement que possible.
Pourtant, il est important de discerner la réalité de l'endroit où l'état de la recherche CCSVI actuelle. Beaucoup de patients insistent pour que la théorie a été prouvée, et que une procédure simple et peu invasive peut stopper ou d'inverser les ravages de la maladie. Il est fort possible que ces paramètres sont corrects sur la procédure, mais le fait est, comme cela a été indiqué par M. Zamboni ( cliquez ici ) et quelques-uns des meilleurs chercheurs CCSVI autres médecins eux-mêmes (cliquez ici et ici ), que la recherche est désespérément nécessaires pour confirmer ou infirmer le lien entre la SP et CCSVI, que les procédures utilisées pour traiter les anomalies veineuses qui ont fini par être appelé CCSVI besoin d'être améliorées et perfectionnées, et que de nouveaux dispositifs médicaux (stents) doivent être développées spécifiquement pour l'usage dans les le CNS système veineux.
Jusqu'à présent, le seul point positif de recherche évaluées par les pairs qui a été publié concernant l'association entre le CCSVI et MS vient de M. Zamboni, et de l'équipe de recherche au Centre de Buffalo Neuroimaging Analysis (CBNA), dont les premiers résultats d'un essai impliquant 500 patients ont été Paru en avril. Tous les autres rapports sont strictement anecdotique, et en tant que tels ont peu de crédit aux yeux de la science. Il est essentiel pour les chercheurs complètement indépendant pour confirmer le travail de pionnier initial effectué par le Dr Zamboni, afin d'établir que le CCSVI est significativement plus fréquents chez les patients SP que dans la population générale, et, une fois confirmé, que le CCSVI est une cause, plutôt qu'un effet de la maladie. Malgré la croyance de nombreux patients autrement, aucune de ces deux propositions n'a encore été établie d'une manière scientifiquement valable. Une fois seulement CCSVI est déterminé à être un facteur causal de la SEP sera les études MS fonds de sociétés sur le traitement.
Dans l'intervalle, des études à financement privé regarder les options de traitement ont déjà été proposés, et certains devraient être s'amorce cet été.
Les études récemment financé par les sociétés américaines et canadiennes MS visent précisément les deux principaux objectifs de prouver l'CCSVI / connexion MS et en montrant que le CCSVI est une cause, plutôt qu'un effet de la maladie. On a beaucoup parlé du fait que 2,4 millions de dollars est à peine une énorme quantité d'argent à consacrer à la recherche CCSVI, en particulier lorsqu'il est placé dans le contexte des dizaines de millions de dollars étant consacré à la recherche d'autres aspects de la SEP, mais au moins c'est un commencer. Sans la vague d'activisme des patients et de plaidoyer, il ya assurément n'aurait pas été accordée à la recherche de financement CCSVI que ce soit, et je demande instamment aux patients de continuer à agiter pour plus et plus rapidement, de la recherche à faire.
(…..)Nous devons être prudents, même si, pour se prémunir contre l'hystérie et l'extrémisme, de maintenir le mouvement CCSVI d'être la marque la frange lunatique de la communauté des patients SEP. La discrétion est souvent la meilleure part de la valeur, et le mouvement ferait bien de tenir compte des conseils de Teddy Roosevelt à parler doucement et portez un gros bâton. Ce bâton est l'argent, que les sociétés de MS comptent beaucoup sur les dons de la population en général (contrairement à la croyance populaire, à seulement 5% de leurs contributions proviennent de l'industrie pharmaceutique). Je m'attends à une campagne intelligente et bien organisée qui a touché la ligne des sociétés de gestion de fond risquent d'obtenir rapidement leur attention. Des efforts peuvent être faits, aussi, pour obtenir sympathiques membres CCSVI mis sur les conseils des sociétés, comme l'a récemment tenté, sans succès au Canada ( cliquez ici ). Il y aura bientôt CCSVI spécifiques organismes sans but lucratif de passer à l'avant-garde, et le soutien à ces organisations devraient haut rang sur la liste de ces patients qui cherchent à faire avancer la cause du CCSVI.
(….)
Passer à la question du diagnostic et de traitement, je suis de plus en plus préoccupé par les personnes battant le monde entier pour obtenir un traitement qui est très probablement temporaire (angioplastie) ou comportant des risques inconnus, mais très probablement vraie et pénible (stents) . Encore une fois, je comprends parfaitement le désespoir de milliers
(…..)
Sans doute, car de plus en plus de patients soumis à la procédure, les méthodes et le matériel utilisé sera modifié et affiné, et les procédures de faire une année à partir de maintenant sera vraisemblablement beaucoup plus sophistiquées que celles qui ont été faites sur ce point. Bien que l'idée d'attente pour un traitement est odieuse à de nombreux patients, il peut effectivement être dans leur intérêt de permettre aux médecins d'acquérir l'expérience nécessaire pour effectuer la procédure de libération de manière efficace, sûre et avec des résultats durables. Nous sommes dans une ère de découverte, et le livre sur le CCSVI et les meilleures façons de traiter, il a seulement commencé à être écrite.
En bref, ce que nous ne connaissons pas encore l'emporte largement sur ce que nous savons sur CCSVI et son rôle dans la SP. (....) Mais aussi ennuyeux et frustrant que cela puisse être, nous devons laisser le cours de la science du vent sa voie vers des réponses définitives. (....)
En raison de la nature et la rapidité de ma progression de la maladie, j'ai décidé de suivre le chemin tracé par le premier et le plus courageux pionniers, et soumis à la procédure de libération, (...) Chaque patient doit décider pour eux-mêmes leur tolérance au risque, mais j'espère que, comme la saga du CCSVI se poursuit, ces risques sera considérablement diminuée. À tout le moins, la question de la CCSVI a poussé les chercheurs à aller au-delà de la théorie auto-immunes, et cela seul est une très bonne chose.

Accueil | Emission TV du 07/12/2011 sur la CCSVI | En France | En Italie, la polémique continue ... | Généralités | Etudes | IVCC vue par la Société Française d'Imagerie Cardiaque et Vasculaire | Le journal de Sylvie, l'une des pionnières de l'IVCC | La FDA et l'IVCC en mai 2012 | le grand débat | Vidéos | Conférences CCSVI | Articles de Wheelchair Kamikaze | ECTRIMS | Communiqués | Publications | Présentations | Articles/opinions | Points de vue officiels | Protocoles | Liens | Forums/Facebook | Cliniques/Tourisme médical | Un peu de médecine | Contact | Témoignages | Lettres/Flyers | Personnalités CCSVI | video | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu