IVCC

Rechercher
association-Sclérose En Plaques

Aller au contenu

Menu principal:


Publication des résultats australiens sur la prévalence de l'IVCC au début de la SEP - sept 2012

Etudes

Publication des résultats australiens sur la prévalence de l'IVCC au début de la SEP.

Le chercheur australien, Prof Brian Chambers de l'Hôpital Austin, Melbourne, a publié les résultats de son étude financée par le SARM sur la prévalence de l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) au début de SEP (voir le résumé ici).

L'IVCC est une condition où le drainage du sang de la moelle épinière et du cerveau est entravé. On pense que l'IVCC pourrait contribuer au développement ou à des symptômes de la SEP et cela a été décrit à l'origine par le Dr Zamboni, italien, en 2009. Dans son échantillon, toutes les personnes atteintes de SEP avaient une CCSVI alors que les individus sains n'avaient montré aucune preuve d'IVCC. Des études ultérieures ont été incapables de reproduire cette différence marquée de la prévalence IVCC. Certaines études ont montré une prévalence accrue de l'IVCC dans la SEP, mais elles ont également démontré qu'elle était présente chez des individus sains et chez des personnes atteintes d'autres maladies neurologiques (OND).
[i]Pour les études antérieures sur l'IVCC, s'il vous plaît taper 'IVCC "dans la boîte de recherche de ce site.

Résultats australiens;

Dans son étude A / Prof Chambers a testé si l'IVCC était plus fréquente chez les personnes atteintes de CEI (syndrôme clinique isolé)ou ayant une légère sclérose en plaques, ce qui impliquerait un rôle de l'IVCC dans le développement de la SEP. L'étude a examiné 70 personnes, composéne SEP de 94% avec rémittente, avec un score d'invalidité (EDSS) de 2 ou moins et de 6% avec le syndrome clinique isolé (SCI - une première attaque de SEP-avec des symptômes ) et les a comparés à 70 personnes en bonne santé. Les contrôles étaient sans rapport avec les personnes atteintes de SEP et ont été appariés selon l'âge et le sexe.

Tous les sujets ont été examinés par échographie à l'aide des critères publiés par le Dr Zamboni, avec l'IVCC définie s'il y a présence de deux, ou plus, critères Zamboni.
Le professeur A Chambers a communiqué en étroite collaboration avec le Dr Zamboni afin de s'assurer de la bonne interprétation des critères selon les descriptions Dr Zamboni. L'équipe australienne a également retiré ses propres critères d'anomalies veineuses, qui étaient étroitement liés aux critères de Zamboni, mais avec des paramètres définis par rapport à des modifications de flux et de rétrécissement de la veine jugulaire interne.

Les paramètres de l'écoulement veineux ont été étudiés avec des sujets couchée sur le dos (décubitus dorsal) et les positions assises. Des mesures judicieuses ont été prises pour veiller à ce que l'échographiste ne sache pas si les participants avaient la SEP, y compris l'absence de discussion de l'état clinique du sujet et l'échographiste étant absent de la salle quand les sujets étaient sur le divan, et lorsqu'ils étaient en retrait. Un questionnaire mené avec l'échographiste après le passage de chaque sujet a confirmé la réussite de "l'aveuglement".

Une seule personne, parmi les personne sans SEP, a satisfait à la définition de l'IVCC Zamboni. Cependant, 19 patients atteints de SEP et 13 témoins avaient des anomalies selon les critères de Zamboni, cette différence a été expliquée par une augmentation de la prévalence du rétrécissement de la veine jugulaire interne, définie comme section transversale 0.3cm2 ou moins. Utilisant la mesure des équipes, définissant plus clairement plus clairement la sténose, la différence a disparu. Cette méthode plus rigoureuse a été conçue pour éviter les erreurs potentielles introduites par des compressions veineuses ou par des variations du diamètre de la veine. Une analyse plus poussée a révélé une anomalie de vannes dans la veine jugulaire interne chez 7 personnes atteintes de SEP et chez un contrôle sain.

L'équipe a conclu que l'IVCC ne joue pas un rôle causal dans la SEP. Cependant, une augmentation apparente des anomalies des veines jugulaires internes chez les personnes atteintes de SEP, justifie une enquête plus approfondie.

Article complet:
http://msj.sagepub.com/content/early/2012/09/05/1352458512459986.full.pdf+html

Source: Sclérose en plaques Research Australia © 2012 Multiple Sclerosis Research Australia (25/09/12)[/i]

Australian researcher, A/Prof Brian Chambers of the Austin Hospital, Melbourne, has published the results of his MSRA-funded study into the prevalence of chronic cerebrospinal venous insufficiency (CCSVI) in early MS (view the abstract here).
CCSVI is a condition where drainage of blood from the brain and spinal cord is impeded. It is thought CCSVI may contribute to the development or symptoms of MS and was originally described by Dr Zamboni of Italy in 2009. In his sample, all people with MS had CCSVI whereas healthy individuals showed no evidence of CCSVI. Subsequent studies have been unable to replicate this marked difference in CCSVI prevalence. Some studies have found an increased prevalence of CCSVI in MS, but have also shown that it is present in healthy individuals and in people with other neurological diseases (OND). For earlier round-ups of CCSVI news, please type 'CCSVI' into the search box of this website.
Australian results
A/Prof Chamber's study tested whether CCSVI was more prevalent in people with CIS or mild MS, which would imply a role for CCSVI in the development of MS. The study examined 70 people, made up of 94% with relapsing remitting MS with an expanded disability score (EDSS) of 2 or less and 6% with clinically isolated syndrome (CIS - a first attack of MS-like symptoms) and compared them to 70 healthy individuals. Controls were unrelated to the people with MS and were matched for age and sex.
All subjects were examined by ultrasound using the criteria published by Dr Zamboni, with CCSVI defined as the presence of two or more Zamboni criteria. A/Prof Chambers communicated closely with Dr Zamboni to ensure he was interpreting the criteria according to Dr Zamboni's descriptions. The Australian team also derived their own criteria for venous abnormalities, which were closely related to the Zamboni criteria, but with defined parameters in relation to flow alterations and internal jugular vein narrowing.
The venous flow parameters were studied with subjects lying down on their backs (supine position) and sitting postures. Careful measures were taken to ensure that the sonographer did not know whether participants had MS, including no discussion of clinical status with the subject and the sonographer being absent from the room while subjects were positioned on, and removed from, the couch. A questionnaire conducted with the sonographer after each subject confirmed that blinding was successful.
Only one individual, a person without MS, satisfied the Zamboni definition of CCSVI. However, 19 MS subjects and 13 controls had Zamboni criteria abnormalities, this difference was explained by an increased prevalence of internal jugular vein narrowing, defined as cross-sectional area 0.3cm2 or less. Using the teams' more clearly defined measure of stenosis, the difference disappeared. This more rigorous method was designed to avoid potential errors introduced by vein compression or normal side to side variation in vein diameter. Further analysis revealed an abnormal internal jugular vein valve in 7 people with MS and one control.
The team concluded that CCSVI does not have a causal role in MS. However, an apparent increase in internal jugular vein abnormalities in people with MS warrants further investigation.


Accueil | Emission TV du 07/12/2011 sur la CCSVI | En France | En Italie, la polémique continue ... | Généralités | Etudes | IVCC vue par la Société Française d'Imagerie Cardiaque et Vasculaire | Le journal de Sylvie, l'une des pionnières de l'IVCC | La FDA et l'IVCC en mai 2012 | le grand débat | Vidéos | Conférences CCSVI | Articles de Wheelchair Kamikaze | ECTRIMS | Communiqués | Publications | Présentations | Articles/opinions | Points de vue officiels | Protocoles | Liens | Forums/Facebook | Cliniques/Tourisme médical | Un peu de médecine | Contact | Témoignages | Lettres/Flyers | Personnalités CCSVI | video | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu