IVCC

Rechercher
association-Sclérose En Plaques

Aller au contenu

Menu principal:


14-10-2011 : une nouvelle confirmation de la méthode Zamboni vient de Naples

Etudes

Sclérose en plaques: une nouvelle confirmation de la méthode Zamboni vient de Naples, Italie

14 octobre 2011

Nouvel espoir pour une maladie gravement invalidante qui touche aujourd'hui environ 60.000 Italiens, avec une apparition chez les jeunes entre 20 et 40 ans et donc en pleine activités.

Lors d'une session de la Conférence internationale "Hemodyn 2011" qui s'est tenue à Naples, en Italie, le 13 Octobre, en présence de grands spécialistes vasculaires, ont été présentés les résultats préliminaires de trois nouvelles études qui confirment l'hypothèse d'une corrélation possible entre la sclérose en plaques (SEP) et l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC), découverte en 2008 par le Dr Paolo Zamboni, Directeur du Centre des maladies vasculaires, à l'Université de Ferrare.
Le Dr Marcello Mancini (IBB, Institut de biostructure et Bioimaging du Conseil national italien de la Recherche) a présenté les résultats de l'étude intitulée "Le Temps de la Circulation Cérébrale dans l'évaluation des maladies neurologiques", où, selon l'auteur, par rapport au groupe de témoins sains, les patients SEP ont montré un allongement significatif du Temps de la Circulation Cérébrale. Ces résultats suggèrent qu'une déficience des sorties micro-vasculaires ou veineuses peuvent être associées à la SEP. La mesure du Temps de la Circulation Cérébrale peut être utile pour révéler un dysfonctionnement micro-circulatoire cérébral chez les patients SEP.

Le Dr Giuseppe Morelli Coppola (Pellegrini hôpital de Naples) a présenté les résultats de l'étude intitulée "IVCC et la SEP - résultats préliminaires chez 350 patients traités", où, selon l'auteur, les résultats préliminaires révèlent une amélioration significative de la qualité de vie, cognitive et de la fatigue, ce qui confirme les données publiées en 2009 par le groupe Zamboni-Galeotti-Salvi.

Le Dr Renato Régine (Pozzuoli hôpital de Naples) a présenté les résultats de l'étude intitulée "IVCC, le traitement d'angioplastie: notre protocole et les résultats préliminaires", où, selon les auteurs, le suivi (1 et 3 mois) après le traitement ont démontré une meilleure performance de l'échelle EDSS et des tests de fatigue chez 20% et 23% (EDSS) et chez 65% et 76% des patients (fatigue). Après trois mois de nombreux patients (environ 50%) ont montré une resténose avec la perte des avantages.

Un nouvel espoir, donc, pour une maladie gravement invalidante qui touche aujourd'hui environ 60.000 Italiens, avec l'apparition chez les jeunes entre 20 et 40 ans et donc en pleine activités.

http://www.vasculab.it/hemodyn2011/hemoprogram.htm



Accueil | Emission TV du 07/12/2011 sur la CCSVI | En France | En Italie, la polémique continue ... | Généralités | Etudes | IVCC vue par la Société Française d'Imagerie Cardiaque et Vasculaire | Le journal de Sylvie, l'une des pionnières de l'IVCC | La FDA et l'IVCC en mai 2012 | le grand débat | Vidéos | Conférences CCSVI | Articles de Wheelchair Kamikaze | ECTRIMS | Communiqués | Publications | Présentations | Articles/opinions | Points de vue officiels | Protocoles | Liens | Forums/Facebook | Cliniques/Tourisme médical | Un peu de médecine | Contact | Témoignages | Lettres/Flyers | Personnalités CCSVI | video | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu