IVCC

Rechercher
association-Sclérose En Plaques

Aller au contenu

Menu principal:


Society of Interventional Radiologie (mars 2011) : l'angioplastie est un traitement sûr

Conférences CCSVI

http://www.sirweb.org/news/newsPDF/3_MS_final.pdf



Les radiologues interventionnels avancent dans les recherches sur la SEP : Un traitement sûr.
Une étude sur 231 patients détaille la sécurité de l'utilisation de l'angioplastie pour élargir les veines jugulaires internes et azygos; Les médecins espèrent que ces résultats vont encourager davantage la recherche pour explorer ces options de traitement minimalement invasives pour ceux qui ont la sclérose en plaques.
CHICAGO 28 mars 2011
Comprendre que l'angioplastie - un traitement médical utilisé par les radiologues interventionnels pour élargir les veines du cou et de la poitrine pour améliorer la circulation sanguine - est sécuritaire peut encourager des études complémentaires pour son utilisation comme option de traitement pour les personnes ayant la sclérose en plaques, affirment des chercheurs de la Society of Interventional Radiology à leur 36ème réunion annuelle à Chicago, Illinois.

«L'angioplastie - une procédure non chirurgicale qui consiste à enfiler un tube mince dans une veine ou une artère pour ouvrir un blocage ou un rétrécissement des vaisseaux sanguins, est un traitement sûr.

Notre étude permettra de donner confiance aux chercheurs pour l'étudier comme une option de traitement SEP pour l'avenir», a déclaré Kenneth Mandato, MD, un radiologue interventionnel à l'Albany Medical Center à Albany, NY.
Dans une étude rétrospective, 231 patients atteints de SEP (tranche d'âge, de 25 à 70 ans; 147 femmes, 84 hommes) ont subi ce traitement endovasculaire des veines azygos ou jugulaire internes avec ou sans pose d'un stent (un tube grillagé minuscules). «Nos résultats montrent que le traitement est sans danger lorsqu'il est pratiqué à l'hôpital ou en clinique externe de base avec 97 pour cent de traités sans incident", a noté Mandato. Il a ajouté, «Notre étude, bien que n'étant pas spécifiquement axée sur l'évaluation des résultats de ce traitement endovasculaire, a montré qu'il peut être exécuté en toute sécurité, avec un risque minime de complications importantes.

Nous espérons que de futures études prospectives seront effectuées afin de mieux évaluer la sécurité de cette procédure. " Parmi les complications, un rythme cardiaque anormal chez trois patients et le rétablissement immédiat du rétrécissement des veines traitées chez quatre patients. Tous, sauf deux des patients ont été libérés dans les trois heures suivant la réception de ce traitement à invasion minimale.

Environ 500.000 personnes aux Etats-Unis ont la SEP, généralement considérée comme une maladie incurable, maladie auto-immune dans laquelle le corps d'une personne attaque ses propres cellules. «Il y a peu d'options thérapeutiques qui améliorent véritablement la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie, et quelques-unes des options actuelles de traitement de drogue pour la SEP comportent des risques importants", a déclaré Mandato.

En 2009, Paolo Zamboni, un médecin italien, a publié une étude suggérant un blocage dans les veines qui drainent le sang du cerveau et de la moelle épinière et son retour vers le cœur (une condition appelée insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique ou CCSVI) pourrait contribuer à la SEP et ses symptômes.L'idée est que si ces veines sont élargies, la circulation sanguine peut être améliorée, ce qui peut aider à diminuer la gravité des symptômes associés à la SEP.

La Society of Interventional Radiology a publié un énoncé de position à l'automne dernier qui soutient une recherche clinique de haute qualité pour déterminer l'innocuité et l'efficacité des traitements d'intervention de la SEP, tout en reconnaissant que le rôle de la CCSVI dans la SEP et son traitement endovasculaire par un radiologue interventionnel par angioplastie et / ou des stents pour ouvrir les veines pourrait transformer la vie des patients. «Il s'agit d'une approche entièrement nouvelle pour le traitement des patients souffrant de troubles neurologiques, telles que la sclérose en plaques.

L'idée qu'il peut y avoir une composante veineuse qui provoque certains symptômes chez les patients atteints de SEP est un changement radical de la pensée médicale actuelle", a déclaré Gary P. Tarin, MD, RESV, un radiologue interventionnel et président du département de radiologie à l'Albany Medical Center et le co-président du comité SIR au consensus de recherche sur la SEP qui a eu lieu en Octobre."Il est important de comprendre qu'il s'agit d'une nouvelle approche de la sclérose en plaques. En conséquence, il y a un niveau de scepticisme dans les deux communautés de la neurologie et radiologie interventionnelle sur la maladie, le traitement et les résultats», a déclaré Tarin. "Les radiologues interventionnels ont réalisé des angioplasties veineuses pendant des décennies et se sont établis en tant que pionniers dans ce domaine d'intervention vasculaire.

Les patients apprennent à propos de cette thérapie et le rôle de la radiologie interventionnelle en angioplastie veineuse par l'Internet. Ils en discutent entre eux par- les blogs et les sites de réseaux sociaux et puis se tournent vers les radiologues interventionnels pour ce traitement, a t-il noté. "Il s'agit d'une nouvelle entité et une où les recherches sont clairement très nouvelles dans leur compréhension à la fois de la condition et du traitement», a ajouté Tarin.

L'énoncé de position de la Society of International Radiology est d'accord avec les défenseurs de la SEP, les médecins et autres dispensateurs de soins que l'utilisation de tout traitement (anti-inflammatoires, immunomodulateurs, intervention ou autres) chez les patients SEP doit être fondée sur une évaluation individuelle du statut de la maladie du patient, sa tolérance aux traitements antérieurs, la plausibilité scientifique du traitement particulier, et la force et la qualité méthodologique de ses données cliniques à l'appui. «Quand des éléments concluants font défaut, la Society of International Radiology estime que ces décisions souvent difficiles sont les mieux faites par les patients, leurs familles et leurs médecins", note l'article de la société », l'intervention endovasculaire dans la gestion de la CCSVI chez les patients atteints de sclérose en plaques: Un Énoncé de position par la Society of International Radiology, appuyée par l'Association canadienne de radiologie d'intervention.

La Society of International Radiology souligne l'importance pour les patients SEP de continuer un dialogue permanent avec leur neurologue pour discuter de leur traitement pour les soins.Bien que l'utilisation de l'angioplastie et de l'endoprothèse vasculaire ne peut pas être approuvé encore comme un traitement de routine clinique de la SEP, la Society of International Radiology convient que les recherches préliminaires sont très prometteuses et soutient des études visant à comprendre le rôle de la CCSVI dans la SEP, à trouver des méthodes pour le dépistage de l'état et à la conception de protocoles pour les études thérapeutiques exploratoires. "Si la thérapie interventionnelle s'avère efficace, les patients atteints de SEP doivent être traités par les médecins qui ont une expertise et une formation spécialisées dans la prestation guidée par l'image traitements veineuse», a déclaré Tarin.

Les radiologues interventionnels pratiquent l'angioplastie et la pose de stent et utilisent ces traitements quotidiennement sur des milliers de patients atteints de diverses conditions veineuses.Mandato a noté que la recherche doit encore être faite concernant la sélection des patients, la technique et les résultats, après cette procédure, y compris l'amélioration des symptômes et la qualité de la vie et la durabilité de la réponse. (...)


Accueil | Emission TV du 07/12/2011 sur la CCSVI | En France | En Italie, la polémique continue ... | Généralités | Etudes | IVCC vue par la Société Française d'Imagerie Cardiaque et Vasculaire | Le journal de Sylvie, l'une des pionnières de l'IVCC | La FDA et l'IVCC en mai 2012 | le grand débat | Vidéos | Conférences CCSVI | Articles de Wheelchair Kamikaze | ECTRIMS | Communiqués | Publications | Présentations | Articles/opinions | Points de vue officiels | Protocoles | Liens | Forums/Facebook | Cliniques/Tourisme médical | Un peu de médecine | Contact | Témoignages | Lettres/Flyers | Personnalités CCSVI | video | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu